logo
add image
Blog single photo

TOGO/INTERVIEW EXCLUSIVE: LA SUSPENSION DES CHAMPIONNATS, LES ÉQUIPES NATIONALES, HERVÉ PIZA SE PRONONCE

chargement...


L'ancien vice-président de la fédération togolaise de football (FTF),Hervé Piza a réagi sur les sujets brûlants de l'actualité du football national et international dans une interview accordée à notre rédaction. La suspension des championnats nationaux, la gestion au niveau de la FTF, le niveau de la sélection nationale, voici entre autres les sujets sur lesquels l'ancien président de la Ligue de football de Kara entre 2010 et 2015  a réagi dans cet entretien.

 Vous avez été aux affaires à la FTF pendant plusieurs années en tant que vice-président, Quel est le regard que vous portez sur le football Togolais aujourd'hui?


J'aimerais tout d'abord m'incliné devant la mémoire du meilleur buteur de notre championnat national sur plusieurs années, koudagba Kossi qui a rendu l'âme le jeudi dernier.il a été un joueur étincellant et sur qui pourrait compter sur lui pour qu'il renforce notre équipe nationale mais hélas Dieu en n'a décidé autrement. C'est triste mais qu'il repose en paix près de Dieu qui l'a rappelé.
Venons en la question, je pense que notre football national aujourd'hui manque de vision. Il y a une sorte de manque d'ambition de la part des acteurs du football notamment la fédération qui devrait jouer son rôle en tant que organe régulateur de ce football. Cette fédération devrait réfléchir à mettre en place des projets et en discuter avec les autorités pour que le football puisse se développer dans le pays.

L'actuel bureau exécutif de la FTF a procédé à la suspension du championnat national à cause de la pandémie de coronavirus qui sévit actuellement dans le monde et dans notre pays, Comment jugez vous cette décision de La FTF?

La FIFA par rapport à cette pandémie a pris la décision de suspendre ses activités. La CAF également s'est inscrite dans cette dynamique et donc la FTF ne pouvait pas à son niveau se déroger à la règle étant donnée que le gouvernement togolais également notamment le chef de l'État avait décrété l'état d'urgence sanitaire. Le football se pratique dans un territoire donné qui est gouverné et donc au moment où les autorités ont pris des mesures pour protéger la santé de la population il était de bon ton que la fédération puisse s'alligner sur cette décision. je pense que cette décision est salutaire.


La décision que la FTF a prise de décerner  un titre de champion au 1er du classement Asko  à 6 journées de la fin du championnat, est-elle justifiable à votre avis?


S'il faut respecter les textes, la décision de décerner le titre au premier du classement (Asko de Lara) alors qu'il reste des matchs à jouer n'est pas normale puisque les règlements des compétitions ne prévoyaient pas cela. Maintenant par rapport à la situation de la pandémie qui n'était pas prévisible, le bon sens voudrait qu'on s'arrête ,et sur cette base, la décision de la FTF de décerner le titre au premier du classement(Asko de kara) est justifiable même si je pense que cette décision a été prise à la hâtive. Puisque la fédération pouvait s'organiser également pour déterminer un format pour la reprise du championnat comme les européens l'ont fait. Elle pouvait cinder la zone en deux et désigner le stade de sokodé et un stade à Lomé.Tester les joueurs, les regrouper dans ces deux zones,et disputés la fin de la saison mais hélas elle n'a pris cette initiative.


Dans ce contexte de pandémie, plusieurs clubs se sont retrouvés en difficulté et par ricochet leurs joueurs qui ne sont pas payés, Quel devrait être l'attitude de la FTF à l'endroit des clubs et des joueurs dans ce contexte?

Ce n'est pas pour rien que la FIFA a envoyé les moyens à chaque fédération .Notre fédération à reçu 500 mille dollars dans cette situation de Covid -19. Même si cet argent doit servir au fonctionnement de l'administration de la FTF, il y a un volet que la FTF devrait utiliser pour soulager un temps soit peu les clubs, les ligues qui traversent des moments difficiles dans cette période.


Neuf mois après la qualification historique du Togo au Chan 2020, les joueurs sont toujours dans l'attente de leurs primes de qualification. Comment peut-on expliquer cette situation? 


Ce n'est pas un abandon de la part des autorités. Lorsque vous avez une compétition, vous devez faire un budget. Tout doit être écrit. Les primes des joueurs pour la qualification, les primes de la phase finale. Vous faites le budget et il est approuvé par le ministère de  tutelle et l'argent est débloqué et vous avez le minimum avant de vous engager dans la compétition.c'est ce qui devrait se faire également pour le CHAN par le comité exécutif de la FTF. Aujourd'hui on devrait même pas discuter de ça. Les joueurs devraient même pas discuter de ça.les joueurs devraient rentrer depuis en possession de leurs fonds. Les gens n'ont pas d'ambitions. Est-ce qu'ils s'étaient dit que nous devons faire des compétitions et que nous devons être qualifiés pour le CHAN? Je pense qu'il y a une sorte d'amateurisme dans cette situation.

Comment jugez-vous la gestion de la crise du Covid-19 par la CAF?


La CAF a décidé d'octroyer des subventions aux associations membres pour soutenir la gestion locale du football frappé par la pandémie de coronavirus et c'est une bonne chose . Chaque fédération va recevoir 200 mille dollars, soit un peu plus de 118 millions de FCFA.Grâce à ses fonds, la fédération doit soutenir les clubs et les ligues. c'est le bon sens qui l'exige.



L'organisation de la prochaine CAN au Cameroun en 2021 est actuellement incertaine à cause de la pandémie. Selon vous la CAN doit être reportée?

Je pense que à un moment donné, on doit être obligé de vivre avec le virus tout en prenant les dispositions idoines. Aujourd'hui, les compétitions européennes ont repris à huis clos.j'aurais même appris que en Espagne par exemple, ils ont commencés à réfléchir sur la manière dont les public  doit revenir dans les stades.Ceci étant la CAF doit également réfléchir parceque s'il faut reporter la compétition, je pense que le football africain va mourrir donc il faut que la CAF et les gouvernements prennent des dispositions nécessaires pour la tenue des autres matchs des éliminatoires afin que la compétition puisse tenir en janvier-fevrier 2021.》 

De part vos expériences précédentes dans la gestion des affaires à la FTF, Quel devrait être les priorités de la FTF dans les mois à venir pour relancer le football après la pandémie? 

La fédération doit composer avec les acteurs du football togolais, les présidents de clubs et les responsables des ligues. Elle ne doit pas mettre en marge ces acteurs qui constituent les forces de notre football. Elle doit mettre un accent sur le football à la base

Que pensez-vous du niveau de notre sélection nationale aujourd'hui? 


Pour dire la vérité, notre football à beaucoup régressé. Nous n'avons pas une équipe nationale avec des compartiments comme nous avons connu de par le passé. On avait entre 2006 et 2013 une équipe forte que les autres nations avaient peur de rencontrer. Le niveau de notre équipe nationale est regrettable, plusieurs binationaux sont dans cette sélection nationale ce qui pose la question réelle du niveau de notre championnat. Nous n'avons pas un centre technique national, une direction technique nationale, depuis 2015 la fédération ne fait pas la promotion du football des jeunes et cela ne nous aide pas à avoir une équipe nationale forte. Notre équipe nationale n'est que le résultat de la politique de notre fédération .il y a de l'a peu près dans l'organisation et cela déteint  sur les performances.



Pourra-t-elle se qualifier pour les prochaines compétitions, CAN et Coupe du monde?



 En tant qu'un acteur du football togolais mon souhait est que le Togo puisse se qualifier pour la CAN et pour la coupe du Monde. Mais il faut que la fédération mette un accent particulier sur le développement du football à la base afin de renforcer l'équipe nationale.

Pensez vous que Asko de kara peut représenter valablement le Togo en ligue des champions africaine la saison prochaine?

Asko a toujours ambitionné de finir champion et de jouer les compétitions continentales. Je pense qu'elle a des qualités pour représenter valablement le Togo en champions League africaine. Je félicite  le président d'Asko de kara  le préfet Didier Bakali pour le travail qu'il éffectue à la tête de ce club. Moi même je suis un fils de la région, j'ai été pendant longtemps 1er vice-président d'Asko et je pense que cette équipe à des atouts. Il va falloir que l'équipe soit renforcer dans plusieurs compartiments, on peut même solliciter l'expertise d'un autre entraîneur pour renforcer le staff technique en place. Je pense que la direction du club dans les semaines à venir peut rassembler dors et déjà les joueurs, les testés et commencer déjà les entraînements tout en respectant les mesures barrières.

.

  • HENRI AKODO

Récents commentaires

  • Blog single photo
    25, Jun 2020

    LIONEL

    Trop cool l'interview, j'ai appris beaucoup de choses là dedans

Votre Commentaire

Haut